La Ville d'Oran

 

Une première en Algérie. Une femme à la tête de l'APW d'Oran

Les élus de l'APW d'Oran réunis hier en session extraordinaire, sous la présidence du wali, pour l'élection du nouveau président de l'assemblée, en remplacement de M. Khelil qui a été élu député, ont plébiscité Mme Ayad Ratiba à la tête de l'assemblée. A priori, il s'agit d'une première en Algérie, d'autant plus que Mme Ayad, qui est à son deuxième mandat, est l'une des plus jeunes élues sur le plan national.

Aussi courte que soit la durée durant laquelle elle présidera cette assemblée, puisque le mandat de l'APW tire à sa fin, l'élection de Mme Ayad est, en somme, une revanche sur ses détracteurs, mais aussi une récompense au travail accompli au sein de l'assemblée par cette élue, durant presque une décennie. Sur un plan purement «politique», le plébiscite de Mme Ayad, s'il consacre la pratique démocratique au sein de l'APW, révèle au grand jour l'effritement des cadres du FLN et une discipline partisane fort retrouvée des cadres du RND.

L'ex-parti unique majoritaire au sein de l'assemblée n'aura finalement récolté que ce qu'il a semé. Les voix remportées au premier tour, par un des deux candidats FLN, et qui ont fait l'objet de tractations durant la pause, auront pesé lourdement dans le décompte final. Pour revenir aux élections, qui de surcroît furent trés serrées, il aura fallu un deuxième tour pour partager les quatres candidats au siège de la présidence. Après le retrait de la candidature de M. Dif, trois candidats représentant le FLN, le RND et le MSP s'étaient présentés au second tour.

Bénéficiant de l'ensemble des voix du RND et du soutien d'autres élus de diverses formations politiques, Mme Ayad Ratiba s'est imposée au final, obtenant 21 voix contre 20 pour son principal rival le candidat du FLN, M. Hakka. Le MSP, qui avait présenté son candidat, M. Medebber, aux deux tours, a préféré porter ses voix sur son propre candidat et opter en quelque sorte pour la neutralité.

Outre l'élection du nouveau président, cette assemblée a été mise à profit pour le remplacement des trois membres de l'APW élus à l'APN. MM. Moulfera FLN, Hantit MSP et Hayane PT, remplaceront respectivement MM. Khelil, Allouche et Tehami. C'est sous les applaudissements de l'assemblée que le wali d'Oran a procédé à l'installation officielle de Mme Ayad Ratiba.

Par le Quotidien Oran, Djamel B. Le 7 juin 2007.

Oran-DZ.com © 2007 Tous droits réservés