La ville d'Oran

 

Les Crèmeries d'Oran

Crèmerie de la place Port Saïd Boulevard Front de Mer

Pendant la période de l'été ou la canicule atteint des summums, c'est à partir de la tombée de la nuit que les rues d'Oran, au lieu de se dépeupler, se mettent petit à petit à grouiller de gens.

Sur le boulevard du Front de mer, on se rend compte que depuis la nuit des temps, les deux crémeries de la place Port Saïd ne désemplissent, réunissant chaque soir un grand nombre de gens, créant ainsi une ambiance estivale typique. Un peu plus loin, sur le même boulevard, c'est «Nassim Planète» qui réussit le tour de force à amasser un grand nombre de clientèle.

Quand Dar Chakouri bouscule le Front de mer

Chacun aura tendance à croire qu'il n'y a que les endroits réputés comme le Front de mer ou la corniche pour que les familles puissent s'attabler pour prendre des crèmes et un peu de fraîcheur nocturne. A El-Hamri, la crémerie dite de Dar Chakouri, située dans la petite esplanade, se trouvant sur le boulevard Cheikh Abdelkader juste en face du complexe sportif de l'ex-PTT (piscine Gallia) est, à chaque fin de journée, bondée de monde, et ce jusqu'à tard dans la nuit.

Les crèmes glacées et des boissons en tout genre avec des prix modérés sont proposées à la nombreuse clientèle qui vient chercher la fraîcheur et la convivialité. Des serveurs vivaces et bien présents font tout pour satisfaire la clientèle qui ne demande pas tant. Une douce brise soufflant sur ce couloir durant la nuit encourage plus d'une famille ou des groupes d'amis à prolonger la soirée.

De l'avis de tous, cet endroit a quelque chose de spécial, non seulement par la qualité de l'offre mais par bien plus. Mohamed est un émigré natif du quartier d'El-Hamri, il vient chaque soir, comme il le dira, avec ses amis se «ressourcer» dans l'endroit qui lui rappelle son enfance, de même que son ami Ali, un autre natif du quartier, qui vient de loin pour seulement humer l'air de sa tendre jeunesse.

Et même à l'intérieur du quartier sur l'avenue de Lamur du côté du marché, des crémerie sont ouvertes presque toute la nuit et les familles qui viennent s'y attabler démentent toute idée préconçue sur ce quartier qui ne cesse d'étonner de par son animation, de jour comme de nuit, comme à la place Soualamia (ex-place Sahra) chez Benachour, le doyen des cafetiers du quartier dont les fils eux-mêmes gèrent la crémerie citée en premier.

Pour ne pas être à la traîne, le quartier d'Es-sedikkia s'est doté de sa crémerie, un lieu où se rencontrent les familles le soir pour se refaire un «bon entrain» avant d'aller se coucher. Ibiza était à l'origine une pizzeria qui a mué avec le temps pour devenir un palais de la crème glacée. Le gérant qui avait remarqué le succès de son entreprise a aménagé une terrasse, où se dressent des tables à l'ombre des platanes et d'eucalyptus.

La spécialité de la maison ce sont les panachés et la coupe Ibiza, un mariage de trois boules aux aromes différents enrobées d'un coulis de chocolat et de noisettes, le tout couvert d'une bonne «giclée» de crème chantilly. «Nous proposons des glaces classiques comme le Banana Split, le hérisson ou encore les coupes standard, mais la coupe Ibiza tient le haut du hit-parade», affirme le gérant qui explique cet engouement par le prix relativement accessible de ce produit.

Il existe également d'autres lieux à Oran qui proposent des glaces à emporter, comme la Coupole sur le Front de mer, ou encore l'Esquimau en plein centre-ville. Mais ces crémeries ne sont pas les lieux de communion ou de rencontres. On y vient souvent en voiture pour prendre sa bombe glacée, commander un cornet avant de reprendre sa route.

Oran-DZ.com © Tous droits réservés